dimanche 26 juin 2022
Côte d’Ivoire – Grève des enseignants :   La  plateforme des parents d’élèves menace de saisir l’UNESCO

Côte d’Ivoire – Grève des enseignants : La plateforme des parents d’élèves menace de saisir l’UNESCO

Le coordonnateur de la plateforme des parents d’élèves  pour une école de qualité, M. Césaire Kouassi,  a organisé ce mercredi 20 mars 2019 à la librairie carrefour à  Cocody , une rencontre d’échanges sur la grève des enseignants. Il a menacé de saisir l’UNESCO, l’instance  internationale en charge de l’éducation si rien n’est fait pour la réouverture des écoles.

Nous sommes optimistes quand à la reprise des cours d’ici la fin de la semaine, mais nous restons en alerte.  Si les cours ne reprennent pas nous aviserons.  Nous engagerons des actions auprès  de l’Unesco et de certains bailleurs de fonds.  Nous n’accepterons pas l’année blanche.   03 mois de grève c’est trop, nous avons atteint la limite ‘’,a dénoncé   M. Césaire Kouassi  Coordonnateur de la plateforme des parents d’élèves pour une école de qualité  lors de cette rencontre de concertation à laquelle ont participé plusieurs acteurs du système éducatif ivoirien  notamment  parents d’élèves, syndicats d’enseignants et  d’élèves,   des organisations de la société civile afin de faire le diagnostic de la crise à l’école et  apporter des solutions.

‘. M.  Césaire Kouassi a précisé que son action n’a aucunement pas de  coloration  politique mais plutôt de  sonner la mobilisation des parents d’élèves  autour de la question de l’école. Le  coordonateur de la plateforme des parents d‘élèves  a marqué son indignation  face à la fermeture des écoles depuis 03 mois,   la répression des manifestations d’élèves  et étudiants  qui ne réclament que la reprise des cours, puis  le mépris du gouvernement face aux revendications des enseignants  avec à la clé la suspension,  la ponction  sur les salaires des grévistes ,ainsi que le gel de leurs comptes .

 Il  a demandé aux enseignants grévistes ‘’ de privilégier l’intérêt  de la nation lors des négociations afin de donner une chance au règlement  amiable de la crise ‘’

 Face à l’impossibilité du  ministère  de l’éducation nationale  à trouver depuis 03 mois  une solution au problème des enseignants, M.  Césaire Kouassi  a souhaité que ce sujet soit pris en main par le Premier ministre et le Chef de l’Etat.

M Akpo Nomel porte-parole adjoint du COSEF-CI a souligné que les enseignants s’inscriront dans  le nouveau cadre de concertation initié par le ministre Mabri Toikeusse et le Gouvernement, à condition que ce ne soit  pas du dilatoire.

Le secrétaire général  de la FESCI  M. Assi Fulgence Assi a déploré la répression de la manifestation des élèves  et étudiants le  mardi   demandant la libération de ceux qui ont été arrêtés, avant d’inviter le gouvernement  à  faire table rase du passé pour engager des  véritables  négociations avec les enseignants.

Samba David  coordonnateur de la coalition des Indignés de Côte d’Ivoire a mis en garde le gouvernement  contre la non reprise des cours.  ‘’   Si d’ici la fin de la semaine prochaine  les écoles  restent  toujours fermer  nous inviterons   tous les fonctionnaires  du pays à  observer  un  arrêt de travail.’’     

Zatté  Albert

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.

logo-echodabidjan.com